Minimiser les problèmes potentiels

Apprendre de ses expériences

Essayez de tenir un journal de bord quotidien qui fait le suivi de la CE, du pH, de la température, du CO2 et du niveau de lumière. De cette manière, vous pourrez apprendre de vos erreurs et de vos réussites. De plus, en notant ces informations, les experts de votre centre de jardinage pourront vous offrir la meilleure solution pour vous, si jamais un problème survient. Prenez l’habitude d’examiner vos plantes tous les jours. Sont-elles pleines de vie? Examinez la couleur, la forme et la texture des feuilles. Regardez d’un peu plus près, voyez-vous des insectes? Ensuite, mettez votre journal à jour. Les problèmes se règlent plus facilement s’ils sont découverts rapidement. Avant de jeter le blâme sur un type d’engrais qui rendrait vos plantes maussades, consultez votre journal de bord. Tout doit être équilibré. Modifiez un paramètre à la fois, et évaluez l’effet.

  • Souvent, l’eau du réservoir est trop chaude. Si c’est votre cas, installez un refroidisseur pour maintenir la température autour de 20 °C (70 °F).
  • Si la plante ne produit pas de fleurs/fruits, augmentez l’écart de température entre le jour et la nuit. Si ce n’est toujours pas suffisant, augmentezl’apport en CO2 durant la journée.

ATTENTION : Méfiez-vous des conseils d’amis et d’autres amateurs. Ce qui fonctionne pour eux ne fonctionne pas nécessairement aussi bien dans votre environnement de
culture. Rien ne vaut l’apprentissage par expérience.

Identifier et résoudre les problèmes courants

Avant de trouver la solution, il faut être capable d’identifier le problème. Les pages qui suivent présentent les problèmes les plus courants. Le diagnostic et la solution sont fournis. Nous espérons que ces renseignements vous seront utiles pour
résoudre vos problèmes et peut-être aider les autres par la suite.

Les questions les plus posées par les amateurs touchent aux problèmes suivants :

  • Plantes maussades à croissance lente
  • Carence en calcium – les feuilles se Rabougrissent
  • Les boutures ne s’enracinent pas
  • Les semences ont germé, mais ont une teinte brunâtre
  • Mildiou et blanc
  • Algues (gardez-les à l’oeil)
  • Croissance chétive de la plante
  • Feuilles anormales, irrégulières
  • Insectes à carapace molle

PROBLÈME : Plantes maussades à croissance lente

Le jardinier a transplanté des semis démarrés dans un A-OK dans un bloc Hugo. Les tiges des plantes sont maintenant mauves, la plante jaunit et la masse racinaire manque de densité. Les racines forment à peine 25 % du bloc Hugo. Elles ont été arrosées une fois par jour et maintenant, une fois aux deux jours.

  • Diagnostic : Le manque de racines a commencé avec le semis. Près de 75 % de la masse racinaire d’une plante se forme alors que la plante est encore jeune. Les raciness s’allongeront et épaissiront plus tard, mais tous les poils radiculaires doivent se former pendant la première phase. C’est pourquoi il est essentiel que la plante connaisse un départ sain. Si les cubes/blocs restent trop mouillés pendant cette phase, la croissance racinaire dans les démarreurs peut s’avérer inadéquate.
  • Solution A : La solution facile (sans devoir faire trop de changements) consiste à d’abord transplanter le cube de 1,5 po dans un bloc de 3 po. Ensuite, placez le bloc de 3 po sur un Hugo. Utilisez un tuteur pour fixer le bloc de 3 po sur le Hugo. Arrosez uniquement le GRO-BLOCK de 3 po (volume faible, deux fois par jour) jusqu’à ce que la plante s’enracine dans le Hugo. Il est plus facile de gérer le contenu d’eau dans le petit GRO-BLOCK de 3 po que dans un GRO-BLOCK de 6 po. Regardez la vidéo sur la transplantation et lisez les notes portant sur la réussite d’une transplantation. Brumisez les blocs de 3 po deux fois par jour, mais n’arrosez pas avant que les blocs soient légers (la moitié du poids).
  • Solution B : Gardez les plantes telles qu’elles sont, mais modifiez votre arrosage en début de croissance. Les semis dans les bouchons A-OK de 1,5 po doivent avoir l’air en santé et leurs racines doivent dépasser le cube d’environ 1 po par le dessous pour que le résultat soit réussi. Après la transplantation dans un Hugo humecté, BRUMISEZ (eau pure) seulement le bloc du dessus deux fois par jour pendant la première semaine. N’arrosez PAS. Attendez que le HUGO soit plus léger ou que le bloc du haut commence à s’assécher. Ensuite, arrosez en petites quantités, directement dans le petit cube, environ ½ tasse. Lorsque vous constatez une croissance active et que les cubes sont pris ensemble (la plante s’est enracinée dans le Hugo), vous pouvez commencer à augmenter le volume d’eau tranquillement. Attention de ne pas les noyer.